GPECT Numérique

Vous êtes ici :

Vous êtes ici

» GPECT Numérique

UN SECTEUR PORTEUR : CONSTATS ET OPPORTUNITÉS

Le secteur du numérique connait un engouement depuis quelques années qui s’est particulièrement accentué avec le développement des nouvelles technologies et la multiplication des objets connectés.
Ces évolutions techniques génèrent le développement d’emplois ciblés sur des niveaux qualifiés. Elles impactent également les métiers traditionnels qui sont amenés à adapter leurs pratiques et leurs compétences.

CHANGER LA DONNE EN VALORISANT LES COMPÉTENCES

Le numérique constitue un enjeu majeur quant à l’anticipation des mutations économiques et à la nécessaire création d’outils adaptés à la sécurisation des parcours.
On distingue trois types d’acteurs du numérique (source : observatoire du numérique) :

  • Les secteurs producteurs des STIC au sens de l’OCDE ou de l’Insee, dont les activités s’exercent dans les domaines de l’informatique, des télécommunications et de l’électronique
  • La nouvelle économie, dont l’activité est consécutive à l’émergence des STIC (services en ligne, jeux vidéo, e-commerce, médias et contenus en ligne…)
  • Les secteurs économiques utilisateurs des STIC, qui gagnent en productivité grâce à elles mais dont l’activité préexistait à leur émergence (banque, assurance, automobile, aéronautique, distribution, administration et tourisme, services à la personne…)

UN DE NOS OBJECTIFS EST DE PROMOUVOIR LES MÉTIERS DU NUMÉRIQUE ET LES MÉTIERS IMPACTÉS PAR L’USAGE DU NUMÉRIQUE

LA MÉTHODE TME AUPRÈS DES ACTEURS DU NUMÉRIQUE

Compte tenu que le numérique traverse l’économie de manière générale, il semble nécessaire de choisir des secteurs prioritaires et des axes d’intervention ciblés. Ceux-ci seront définis avec les acteurs de la démarche de GPECT. Toutefois, quelques premières remarques s’imposent  :

  • La filière du numérique, productrice des STIC, connait des besoins en recrutement et un déficit de professionnels formés. Les profils recherchés sont souvent très qualifiés.
  • Les entreprises doivent effectuer leur transition numérique  pour moderniser leur productivité et assurer leur développement: découverte des outils adaptés à leurs besoins (production, fabrication, gestion administrative, e-commerce, marketing, cloud computing….)
  • La démarche doit permettre une meilleure visibilité des usages numériques et des compétences nécessaires en interne, notamment pour les petites entreprises (identification des métiers concernés, offre de formation existante, recrutement…)
  • Les métiers amenés à évoluer avec les nouvelles technologies, et avec eux les entreprises qui recrutent sur de nouvelles compétences, sont mal identifiés par les professionnels qui sont en lien avec le public et sont aussi méconnus des publics.

Une étude de faisabilité est conduite pour évaluer l'opportunité d'un Groupement d'Employeurs pour l'Insertion et la Qualification (GEIQ) des métiers numériques.

Toute entreprise, quel que soit son secteur d'activité, peut répondre à l'enquête et participer à un projet socialement innovant et précurseur en France!

 

Espace documentation
Espace documentation
Nous travaillons avec
Nous travaillons avec